Comment se faire financer sa formation ?

Partager

Se former est une option intéressante tant pour les salariés et les travailleurs indépendants que pour les demandeurs d’emploi. Aujourd’hui, de nombreuses possibilités existent pour obtenir le financement d’une formation qualifiante. Le CPF, le fer de lance des dispositifs existants, peut ainsi être mobilisé pour suivre des cours d’anglais et passer un examen de langue reconnu.

Le Compte Personnel de Formation pour les salariés


Le CPF offre des possibilités avantageuses pour les salariés désirant se former dans le cadre professionnel ou en dehors. Le dispositif comprend l’ajout de 500 euros par an pour suivre l’enseignement de votre choix, avec un plafond fixé à 5000 euros. Pour les salariés non qualifiés, le CPF s’élève à 800 euros par année (avec un plafond à 8000 euros). Depuis votre compte personnel en ligne, vous pouvez à tout moment sélectionner une formation éligible et faire une demande de financement. Si elle est acceptée, vous aurez la possibilité de suivre cet enseignement sur votre temps de travail ou en dehors (dans ce cas, l’accord de l’employeur n’est pas nécessaire).

Avec la nouvelle loi en vigueur depuis le 1er janvier 2019, les salariés ont également accès au CPF de transition professionnelle qui remplace l’ancien CIF. Il est possible d’utiliser ce dispositif pour obtenir le financement d’une formation longue durée destinée à une reconversion professionnelle. Il s’agit d’un moyen adapté pour entamer sa transition professionnelle en limitant les dépenses. Selon les cas, seul un financement partiel est cependant possible.

Les financements pour les indépendants

Pour les travailleurs non-salariés, qu’il s’agisse d’indépendants, de free-lance, d’artisans, de professionnels libéraux ou de micro-entrepreneurs, des financements existent aussi. Le CPF est disponible, alimenté à partir de 2020 en fonction des activités exercées en 2018 et 2019. Le grand atout du dispositif, c’est bien entendu le choix important d’enseignements disponibles. Pour savoir le nombre d’heures (converties en euros) auquel vous avez droit, il vous faudra vous connecter à votre compte personnel.

D’autres moyens peuvent être mobilisés pour vous former en tant qu’indépendants. Selon certains critères, il est possible de bénéficier notamment du FIF PL (Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels Libéraux). Le site europa.eu recense par ailleurs les différents financements européens pour l’emploi. Enfin, les chefs d’entreprise peuvent contacter l’AGEFICE (Association de Gestion et du Financement de la Formation des Chefs d’Entreprise). L’organisme propose des financements plafonnés à 1200 euros ou 2000 euros par an selon les cas.

Les options possibles pour les demandeurs d’emploi

Les personnes au chômage ont également la possibilité de mobiliser le CPF pour se former. Votre compte est crédité pour chaque période durant laquelle vous avez été salarié. Pour connaître précisément vos droits et monter un dossier de demande, votre conseiller Pôle Emploi peut vous accompagner. Des aides complémentaires sont accessibles si votre compte n’est pas suffisamment provisionné, comme l’AFPR et l’AIF notamment, grâce au dispositif RFPE (Rémunération des Formations de Pôle Emploi),

La prise en charge du financement peut aussi se faire via l’aide individuelle à la formation (AIF). Cette aide est particulièrement utile si l’enseignement qui vous intéresse n’est pas pris en compte par le CPF. L’Action de Formation Préalable au Recrutement (AFPR) est une autre possibilité, à faire intervenir pour certains emplois qui réclament des compétences spécifiques. Les cours donnant lieu au passage d’un diplôme reconnu par le Répertoire national des certifications (RNCP) peuvent également être financés par le Chèque Formation délivré à titre individuel par le Conseil régional. Suivre un enseignement certifiant est une bonne solution pour réintégrer le marché de l’emploi.


Si vous choisissez de financer votre formation à l’aide du CPF, vous aurez accès à un grand nombre d’enseignements, y compris en langue. Vous pouvez ainsi faire financer une formation en anglais par ce biais et intégrer un centre Wall Street English pour suivre le programme de votre choix. A l’issue de celui-ci, vous pourrez passer un diplôme certifiant tel que le TOEIC ou le TOEFL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *